Unspoken Cinema 2012 banner

Saturday, December 15, 2012

Jonas Mekas (Centre Pompidou 2012)

Jonas Mekas / José Luis Guerin, Cinéastes en correspondance
(30 novembre 2012 - 7 janvier 2013) Centre Georges Pompidou, Paris

Rétrospective intégrale des films de Jonas Mekas (74 films)
liste des longs métrages :
  • Guns of the Trees - De Jonas Mekas, 1962, n & b (96') 
  • Hallelujah the Hills - De Adolfas Mekas, 1963, n & b (82')
  • The Brig - De Jonas Mekas, 1964, n & b (68') 
  • Walden (Diaries, Notes, & Sketches) - De Jonas Mekas, 1969, n & b, couleur (173')
  • Reminiscences of a Journey to Lithuania - De Jonas Mekas, 1972, couleur (82')
  • Lost Lost Lost - De Jonas Mekas, 1976, n & b et couleur (175')
  • Notes for Jerome - De Jonas Mekas, 1978, couleur (45') 
  • In Between - De Jonas Mekas, 1978, n & b, couleur (52') 
  • Paradise Not Yet Lost (a.k.a. Oona’s Third Year) - De Jonas Mekas, 1979, couleur (96') 
  • He Stands in a Desert Counting the Seconds of His Life - De Jonas Mekas, 1985, couleur (150')
  • Mob of Angels : a Baptism - De Jonas Mekas, 1990, couleur (61')
  • A Walk - (inédit) - De Jonas Mekas, 1990, couleur (58') 
  • The Education of Sebastian or Egypt Regained - De Jonas Mekas, 1992, couleur (228')
  • Memories of Frankenstein - (inédit) - De Jonas Mekas, 1996, couleur (95')
  • Birth of a Nation - De Jonas Mekas, 1997, couleur (85') 
  • Scenes from Allen’s Last Three Days on Earth as a Spirit - De Jonas Mekas, 1997, couleur (67')
  • Letters to Friends… From Nowhere… Video Letter # 1 - De Jonas Mekas, 1997, couleur (88')
  • Laboratorium Anthology - (inédit) - De Jonas Mekas, 1999, couleur (63') 
  • A Few Notes on the Factory - De Jonas Mekas, 1999, couleur (64')
  • This Side of Paradise - De Jonas Mekas, 1999, couleur (35') 
  • Autobiography of a Man Who Carried his Memory in his Eyes - De Jonas Mekas, 2000, couleur (53') 
  • As I Was Moving Ahead Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty - De Jonas Mekas, 2000, couleur (288') 
  • Was there a War ? - (inédit) - De Jonas Mekas, 2002, couleur (149') 
  • Song of Avila, de Jonas Mekas / Travel Songs - (inédit) - De Jonas Mekas, 2003, couleur (28') 
  • A Letter from Greenpoint - De Jonas Mekas, 2004, couleur (80')
  • Notes on Utopia - (inédit) - De Jonas Mekas, 2005, couleur (55') 
  • Notes on an American Film Director at Work : Martin Scorsese - De Jonas Mekas, 2005, couleur (80')
  • Lithuania and the Collapse of the USSR - De Jonas Mekas, 2008, couleur (289’)
  • Sleepless Nights Stories - De Jonas Mekas, 2011, couleur (114')
  • My Mars Bar Movie - (inédit) - De Jonas Mekas, 2011, couleur (87')
  • My Paris Movie - De Jonas Mekas, 2011, couleur (159')
  • Re: Maciunas & Fluxus - (inédit) - De Jonas Mekas, 2011, couleur (87')
  • Correspondance avec José-Luis Guérin (2009-2012)

« 365 Day Project », de Jonas Mekas
Jonas Mekas débute « 365 Day Project » le 1er janvier 2007. Il livre un film chaque jour, sur son site internet, composant un journal virtuel dans lequel se déclinent les motifs récurrents de son œuvre : l’amitié, le cinéma, la musique, ses voyages entre New York et l’Europe. D’une durée de trente huit heures, les 365 films sont présentés sur douze moniteurs, un pour chaque mois.
« 365 Day Project » a été présenté pour la première fois en 2009 à la galerie du jour agnès b.



* * *

Films documentaires sur Jonas Mekas
Tout au long de la manifestation, six programmes de films documentaires sur Jonas Mekas sont présentés sur grand écran, en boucle.
  • I Am Not a Film-maker, de Pierre-Paul Puljiz et Jérôme Sans
    un des derniers films réalisé sur le cinéaste, un dialogue avec Jérôme Sans venu lui rendre visite à New York, au cours duquel Mekas revient sur son parcours, ses projets, et son expérience de la guerre qui l’amena jusqu’aux États-Unis en 1949.
  • Cinématon n°1590 de Gérard Courant (1992) ; Jonas tourne toujours (2002), de Pip Chodorov, réalisé à l’occasion de sa rétrospective au festival Côté Court de Pantin, et Meanwhile a Butterfly Flies (2002), de Julius Ziz, un portrait en forme de collage à partir d’extraits de films, d’entretiens, de jeux de mise en scène entre Julius Ziz et le cinéaste.
  • Hanging Out With Jonas Mekas (2012), de Hopi Lebel et Thomas Boujut
    déambulation à New York aux côtés de la figure majeure de l’avant-garde.
  • Shooting “The Brig” (1964) de Storm De Hirsch, Shooting “Guns” (1966) de Charles I. Levine et Jonas (1967) de Gideon Bachmann.
    Mekas est filmé à différents moments de sa pratique cinématographique, du tournage au montage, éclairant ses méthodes de travail qui l’amènent progressivement au journal filmé.
  • Jonas in the Desert (1994) de Peter Sempel
    révèle le parcours extraordinaire de l’homme et du cinéaste, à travers des témoignages de ses amis (Andy Warhol, Allen Ginsberg, P. Adams Sitney, Stan Brakhage…), des lectures de son journal écrit, et des documents d’archive sur l’Anthology.
  • My Country is Cinema, Scenes from the Life of Jonas Mekas (1999) de Brigitte Cornand
    Mekas revient sur le destin de son pays natal, la Lituanie, son arrivée à New York, ses accomplissements en faveur du cinéma d’avant-garde (dont l’Anthology Film Archives) et sa pratique cinématographique.

No comments: